Erreurs de sécurité fréquentes lors de l’utilisation d’une nacelle aérienne

Que vous l’appeliez nacelle élévatrice ou plateforme élévatrice, parfois vous avez vraiment besoin de travailler en hauteur sans avoir à passer du temps à construire des échafaudages. Mais, trop souvent, cette commodité est très coûteuse. Tous les ans, environ 26 décès liés aux appareils de levage se produisent : ils auraient tous pu être évités si les opérateurs et les passagers avaient pris les précautions nécessaires.

Plusieurs erreurs fréquentes sont un non-respect pur et simple des limites de l’équipement. Surpasser le poids maximal de la plateforme ou la surcharger avec un objet trop grand peut causer un renversement ou un affaissement, tout comme permettre aux travailleurs de se rassembler au bord de la plateforme, l’utiliser dans des conditions venteuses ou ne pas bien stabiliser l’appareil de levage lorsqu’il est stationné.

L’erreur potentiellement la plus fréquente est de se stationner ou de manœuvrer près de lignes électriques. L’électrocution est l’une des principales causes de décès pendant les opérations de levage. Les opérateurs devraient garder une distance d’au moins dix pieds par rapport aux lignes en hauteur sous tension et s’assurer que les travailleurs sur l’appareil de levage portent les bons vêtements de protection isolés ou ayant la bonne tension nominale.

Les chutes étaient la deuxième cause de décès liés au levage (après l’électrocution) entre 1992 et 1999 : ne pas utiliser d’équipement de protection contre les chutes est une autre grave erreur. Pour prévenir les chutes, l’OSHA exige l’utilisation d’un harnais ou d’une ceinture fixée à une sangle ou à une longe, selon qu’on utilise un système de retenue antichute ou un système de protection contre les chutes.

La véritable clé pour la sécurité du levage aérien est d’avoir un opérateur expérimenté et bien formé pour manier l’équipement. Un appareil de levage se trouve dans la catégorie « chariot industriel motorisé », et l’OSHA exige que les opérateurs reçoivent une formation spécialisée.

En ce qui concerne les appareils de levage, la bonne formation et une prudence de base peuvent amener la sécurité au niveau supérieur.

 

Kim Slowey est une rédactrice active dans l’industrie de la construction depuis 25 ans; elle possède une certification d’entrepreneur général en Floride. Elle a reçu son diplôme en communication de masse/journalisme de la University of South Florida et possède de l’expérience en construction commerciale aussi bien que résidentielle.