Trois stratégies technologiques innovantes pour prévenir les accidents en 2017

Ce n’est pas un secret que la construction est une des industries les plus dangereuses. En 2015, les travailleurs de l’industrie de la construction privée ont subi environ 200 000 blessures non mortelles et 937 blessures mortelles selon le Bureau of Labor Statistics du U.S. Department of Labor.

Avec des statistiques si effrayantes, garder les travailleurs en sécurité est un défi. Mais la technologie reliée à la sécurité s’améliore tous les ans. Voici trois technologies novatrices parmi d’autres qui pourraient aider à réduire le risque d’accident.

Drones

Les drones peuvent aller à des endroits qui pourraient être dangereux pour les humains. En 2016, le Department of Transportation du Kansas a commencé à les utiliser pour les inspections de ponts et de tours.

« Nos équipes d’inspection d’aviation et de ponts font de l’excellent travail quant au test des drones pour améliorer la sécurité des travailleurs du KDOT et améliorer l’efficacité en matière de coût », a dit le secrétaire des transports intérimaire Richard Carlson dans un communiqué de presse. « Nous croyons que les drones pourraient réduire la nécessité de mettre nos ingénieurs dans des situations potentiellement dangereuses, et nous avons l’intention de prendre toutes les occasions d’améliorer leur efficacité. »

L’aréna des Sacramento Kings, récemment terminé, a été construit en utilisant un système de drones appelé le Flying Superintendent, qui, de concert avec la MIB en 4D, a permis au personnel au site et à l’extérieur du site d’analyser les travaux en cours. En plus d’aider le contrôle de la qualité, le système a amélioré la sécurité en fournissant « une compréhension claire et immédiate des dangers potentiels », selon l’équipe de la University of Illinois qui a élaboré le système.

GPS

La technologie GPS vous permet de faire le suivi de l’emplacement de votre équipement de construction et même de savoir lorsque le moteur est allumé, ce qui peut potentiellement vous aider à vous assurer que les employés comme les opérateurs de grue se conforment à certaines lois du travail. Mais d’autres utilisations apparaissent.

Redpoint Positioning élabore présentement une veste de sécurité novatrice utilisant des services de localisation en temps réel semblables au GPS (RTLS). Lorsqu’un travailleur pénètre dans une zone dangereuse, définie dans le logiciel MIB, la veste clignote et émet un avertissement sonore. Elle envoie également un signal au gestionnaire approprié et enregistre l’incident dans une base de données dans le nuage. Les vestes pourraient également être utilisées pour surveiller la position des travailleurs par rapport à certains équipements.

Skanska USA a récemment essayé les vestes pendant un projet d’immeuble de bureaux, à Boston.

Selon Antti Korhonen, président-directeur général de Redpoint Positioning, la veste est disponible en petites quantités à des fins de tests et d’essais pilotes, et sera mise en marché pendant la deuxième moitié de 2017. La badge de sécurité du personnel Redpoint B3, qui alerte le travailleur grâce à un stroboscope et à un avertisseur sonore intégrés, est maintenant disponible.

Réalité augmentée

La réalité augmentée est de plus en plus utilisée en construction, afin d’améliorer l’efficacité, la sécurité et la formation.

Une entreprise, DAQRI, a conçu un casque avec une fonction de RA intégrée. L’année dernière, DAQRI a établi un partenariat avec Mortenson Construction pour tester le Smart Helmet, qui est équipé d’une visière pouvant afficher toutes sortes d’information en superposition 3D, par exemple, des schémas, des instructions de travail étape par étape et même des alertes de sécurité (la pression dans ce tuyau est trop élevée!). Le casque permet une communication en temps réel avec du personnel éloigné. La capacité de vision thermique peut même prévenir des dangers liés à la chaleur.

 

___________________________________________

 

Par Mark Hagen

Crédit photographique : DAQRI