Passer au contenu principal
aerial platform

Cinq manières d’éviter les défaillances de l’équipement de protection contre les chutes

Fall-related injuries are the leading cause of construction-industry deaths.

Une blessure causée par une chute est le pire cauchemar des travailleurs de la construction, sans parler de leurs gestionnaires. Il n’est pas surprenant que l’Occupational Safety and Health Administration (OSHA) s’attaque aux chutes : elles sont la cause principale de décès dans l’industrie de la construction.

Depuis que l’agence a augmenté ses amendes de 78 pour cent, en août, elle applique fréquemment des pénalités de centaines de milliers de dollars; beaucoup sont liées à des violations des normes de protection contre les chutes. Au centre des soucis de l’OSHA sont l’utilisation et l’entretien appropriés de l’équipement de protection contre les chutes.

Voici donc cinq manières dont les entreprises et les travailleurs peuvent éviter des défaillances d’équipement potentiellement mortelles.

Inspectez l’équipement avant chaque utilisation

La pratique standard sur un grand nombre de sites de travail est d’inspecter l’équipement une fois par jour. Mais les harnais, les longes et les ceintures peuvent subir un grave abus en une seule utilisation et peuvent également être exposés à des produits chimiques corrosifs. Donc, une pratique exemplaire est de former les employés pour effectuer une vérification afin de découvrir une usure inhabituelle, un affaiblissement au point d’usure, des sangles brisées et des coutures ou du matériel effiloché autour des boucles et des anneaux, avant de mettre l’équipement.

Ajustez-le correctement

Les employés qui doivent utiliser de l’équipement de protection contre les chutes utilisent le plus souvent des harnais et des ceintures fournis par l’entreprise, qui doivent être ajustés pour chaque travailleur. Assurez-vous que les travailleurs reçoivent une formation sur la manière de l’ajuster. S’il n’est pas bien ajusté, l’équipement peut devenir pratiquement aussi dangereux que la chute qu’il tente de prévenir.

Choisissez des points d’ancrage appropriés

Les employés doivent également être formés sur la manière d’identifier les points d’ancrage appropriés sur les toits, les murs, les fenêtres, les portes, etc., ainsi que la manière d’assurer une connexion solide et sécuritaire à leur équipement de sécurité.

Recherchez les utilisations inappropriées

Assurez-vous que les employés n’utilisent pas l’équipement d’une manière pour laquelle il n’a pas été prévu. Par exemple, afin d’éviter d’étirer un cordage de sécurité horizontal ou d’y placer une contrainte, les travailleurs ne devraient pas y placer leur poids entier tandis qu’ils travaillent.

Remarquez que l’OSHA ne permet pas l’utilisation de chariots élévateurs à fourche en tant qu’élévateurs de personnes avec des employés debout sur les fourches. Les chariots élévateurs à fourche doivent être équipés d’une plateforme, de barrières et d’autres équipements de sécurité afin d’être considérés comme acceptables pour transporter des travailleurs.

Ayez un programme dynamique de fourniture et de remplacement d’équipement.

La protection contre les chutes n’est pas le moment de tenter d’économiser de l’argent sur l’équipement. Reconnaissez et acceptez lorsqu’il est temps de jeter les dispositifs de protection et de les remplacer.  

Et ne pensez même pas aux harnais, aux cages de sécurité et aux autres équipements de sécurité faits maison. Assurez-vous que tous les articles sur le site de travail conçus pour protéger contre les chutes et les autres accidents sont certifiés pour l’utilisation par l’OSHA et l’American National Standard Institute (ANSI).

 

Kim Slowey

 

S’inscrire à Disponibilité du projet

Tenez-vous à jour sur les dernières nouvelles et les plus récents conseils.
S’inscrire
Was this article helpful?
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software