Passer au contenu principal
portative

Les femmes dans la construction : Elles aident à bâtir l’avenir de l’Amérique

Construction can provide an avenue for women to express creativity, reap the benefits of a dynamic career and be a part of something that lasts.

Les femmes ne représentent qu’environ 9 pour cent des travailleurs de la construction. Le secteur, dominé par les hommes, n’est pas un endroit pour les timides de ce monde. Mais la construction offre une voie pour que les femmes puissent exprimer leur créativité, profiter des avantages d’une carrière dynamique et faire partie de quelque chose de durable.   


United Rentals, en collaboration avec l’Association nationale pour l’avancement des femmes dans la construction (National Association of Women in Construction, NAWIC), Women in Construction Operations (WiOPS), l’International Union of Operating Engineers et l’International Association of Bridge, Structural, Ornamental and Reinforcing Ironworkers, a demandé à des femmes travaillant dans la construction pourquoi elles aiment leurs emplois. Voici ce qu’elles avaient à dire.

« Ce que j’aime le plus de la construction, c’est que chaque journée est différente. Les cubicules, c’est fini pour moi! »

     — Cari Durbin, ingénieure civile pour le Department of Transportation de l’État de New York

« J’aime la diversité de chaque travail et tous les équipements différents que j’utilise. »

     — Diane Mike, secrétaire de la NAWIC de 2016 à 2017, administratrice de la construction chez Erdman

« J’adore utiliser d’énormes machines, je gagne suffisamment d’argent pour ma fille et moi, et j’aurai une retraite confortable. »

     — Kelly McClellen, Operating Engineers, section locale 101

« La construction offre des occasions sans fin pour la croissance personnelle et professionnelle, en plus d’une multitude de personnes et de personnalités uniques… La construction est mentalement stimulante et satisfaisante, en raison de toutes les composantes qui la constituent. »

     — Amanda Corbet, DBIA, LEED AP BD+C, gestionnaire de contrats, McCarthy Building Companies

« Ce que j’aime le plus de mon travail, c’est travailler à l’extérieur, dans les airs. Lorsque je sens le soleil, la pluie et la neige sur ma peau, je me sens vraiment vivante. »

     — Liz Hozjan, Ironworkers, section locale 725

« Ce que j’aime le plus de la construction, c’est faire partie de quelque chose de plus grand que moi-même. J’adore passer devant un bâtiment, un parc, une école ou une structure, et penser… wow! J’ai fait ma part pour construire cela. »

     — Nancy Goldman, directrice de l’exploitation, Site Concrete Division, Granitex Construction Co., Inc.

« En tant que mère monoparentale, j’ai finalement bien pu gagner ma vie en faisant quelque chose que j’aime. »

     — Jan Jenson, retraitée d’Ironworkers, section locale 377

« J’adore me salir, travailler dur, être forte, jurer et surprendre tout le monde par ma force. Être une apprentie, c’est super, parce que j’apprends de manière pratique et qu’on ne s’attend pas à ce que je sache tout. Avec le temps, mon corps est devenu plus fort et mon travail plus facile, tandis que ma mémoire musculaire et ma force s’améliorent. »

     — Allison Adams, ferronnière 

La construction comporte ses défis, mais ces femmes y font face sans hésitation.

« On dirait que je dois constamment me prouver aux autres. Les gens me voient et pensent : “elle ne sait pas ce qu’elle fait”... jusqu’à ce que je commence à parler! »

     — Nancy Goldman, directrice de l’exploitation, Site Concrete Division, Granitex Construction Co., Inc.

« Le plus grand défi auquel j’ai été confrontée dans la construction, c’est qu’il y a encore une disparité dans l’industrie. Les femmes doivent être reconnues pour leurs capacités, de la même manière que leurs collègues masculins, en ce qui concerne les promotions et la paie égale. »

     — Sandy Field, CBT, CIT, gestionnaire de bureau chez Horizon Group International

« Les gens ne faisant pas partie de l’industrie de la construction me demandent souvent s’il est difficile d’être une femme dans ce domaine. Ils possèdent une certaine notion préconçue selon laquelle les femmes dans la construction souffrent de désavantages. J’adore démolir cette croyance. »

     — Shavonne Thompson, ingénieure de projet, Hensel Phelps

Bien qu’un grand nombre de femmes aient profité d’une carrière en construction, elles ont également beaucoup d’idées sur les manières par lesquelles l’industrie peut évoluer afin d’encourager la diversité.

« L’industrie doit en faire davantage pour améliorer la visibilité des femmes travaillant dans ce domaine, et l’effet positif qu’elles offrent aux employeurs. »

     — Connie M. Leipard, CIT, présidente de la NAWIC de 2016 à 2017, présidente et copropriétaire de Quality Drywall Construction

« Éduquer les femmes et les filles sur la faisabilité d’une carrière professionnelle et les nombreuses occasions disponibles dans l’industrie de la construction fera augmenter le pourcentage de femmes qui entrent dans ce secteur. Un des avantages majeurs est la possibilité de passer du travail sur le terrain au travail de bureau et vice versa. »

     — Diane Mike, secrétaire de la NAWIC de 2016 à 2017, administratrice de la construction chez Erdman

« Les femmes travaillant dans la construction doivent parler aux jeunes femmes et aux filles aussi souvent que possible. Elles doivent partager leurs “histoires féminines”, car c’est à ce moment qu’une professeure ou une mentore peut se révéler à une étudiante ou à une mentorée qui est prête à écouter. » 

     — Catherine D. Schoenenberger, présidente élue de la NAWIC de 2016 à 2017, propriétaire de Stay Safe Traffic Products, Inc.

« Les femmes qui souhaitent avoir une famille et devenir des gestionnaires connaissant du succès ont besoin d’un exemple qui ouvre la voie. Cela est également vrai pour les femmes qui n’ont pas l’intention d’avoir des enfants. Il est encourageant de connaître quelqu’un qui rencontre déjà du succès avec un plan de vie similaire. »

     — Kasie Bowden, LEED AP, directrice de travaux régionale, Hensel Phelps

« Si les femmes connaissaient mieux les différents métiers de la construction et ce qu’ils comportent, je crois qu’il y aurait davantage de femmes qui auraient envie de se tenter en construction. »
     — Dianne Bryant, ingénieure des opérations, section locale 12, Californie

________________________________________________

Kim Slowey est une rédactrice active dans l’industrie de la construction depuis 25 ans; elle possède une certification d’entrepreneur général en Floride. Elle a reçu son diplôme en communication de masse/journalisme de la University of South Florida et possède de l’expérience en construction commerciale aussi bien que résidentielle.

S’inscrire à Disponibilité du projet

Tenez-vous à jour sur les dernières nouvelles et les plus récents conseils.
S’inscrire
Was this article helpful?
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software