Passer au contenu principal
undercarriage maintenance

Comment entretenir le châssis de roulement de l’équipement lourd

Au printemps, les équipements de terrassement de tous les modèles et tailles prennent la route et sont prêts à accomplir les travaux rudes et sales d’excavation, de démolition et de déplacement de débris de construction.

Au printemps, les équipements de terrassement de tous les modèles et tailles prennent la route et sont prêts à accomplir les travaux rudes et sales d’excavation, de démolition et de déplacement de débris de construction.

Ce type de travail peut avoir un effet néfaste sur l’équipement lourd si vous ne faites pas de l’entretien quotidien une priorité, surtout lorsqu’il est question de châssis de roulement. La règle de base est que le châssis de roulement compte pour 20 % des coûts initiaux d’une machine, mais pour 50 % des frais de réparation, c’est littéralement payant de s’en occuper.

Le châssis de roulement d’une pièce d’équipement chenillé, ou engin à chenilles, est semblable que ce soit un bouteur, une excavatrice ou une chargeuse parce que le châssis de roulement est contenu à l’intérieur du mécanisme de chenilles. Ces pièces sont pour la plupart mobiles et incluent des chaînes, des goupilles, des garnitures, des pignons de chaînes, des rouleaux, des poulies tendeurs, des chenilles et des cadres qui soutiennent la machine et la font avancer. (Une machine sur roues ne repose pas sur des chenilles, mais dépend de roues et de freins, qui sont moins coûteux à entretenir.)

L’une des choses les plus importantes qu’un opérateur ou toute autre personne affectée à la tâche peut faire à la fin de chaque journée de travail est de nettoyer le châssis de roulement. Selon le niveau d’envasement du chantier, il peut falloir un boyau ou une pelle pour réaliser cette tâche. Si le châssis de roulement n’est pas nettoyé, les débris commenceront à user les pièces, surtout par temps de gel, lorsque la boue durcit et peut bloquer les guides et rouleaux des chenilles.

Une inspection quotidienne des composants du châssis de roulement avant d’accomplir le travail, à la recherche d’usure excessive ou de pièces manquantes est aussi essentielle. Dans le cadre de l’inspection, l’opérateur doit regarder les activités prévues pour la journée et décider si la tension de chenille actuelle est adéquate. Par exemple, si la machinerie est utilisée sur un terrain meuble ou boueux, la tension doit être relâchée un peu. Utiliser la machine dont les chenilles sont trop serrées ou trop lâches peut réduire la durée de vie du châssis de roulement.  Voyez aussi si la largeur des chenilles est adéquate pour le terrain de la journée.

Utiliser l’équipement tel que prévu par le fabricant durant son fonctionnement est aussi important pour entretenir le châssis de roulement. Éviter de l’utiliser sur de l’asphalte ou toute autre surface rugueuse pouvant endommager les chenilles et ne pas effectuer de virages marqués pouvant désaligner les chenilles de la machine et augmenter l’usure.

En faisant preuve de bon sens et en suivant le manuel de propriétaire, vous devriez pouvoir obtenir la durée de vie maximum pour votre châssis de roulement et éviter de gros frais de réparation entre temps.

_________________________________

Kim Slowey est une rédactrice active dans l’industrie de la construction depuis 25 ans; elle possède une certification d’entrepreneur général en Floride. Elle a reçu son diplôme en communication de masse/journalisme de la University of South Florida et possède de l’expérience en construction commerciale aussi bien que résidentielle.
 

S’inscrire à Disponibilité du projet

Tenez-vous à jour sur les dernières nouvelles et les plus récents conseils.
S’inscrire
Was this article helpful?
Powered by Translations.com GlobalLink OneLink Software